Home_CEP_conversion.jpg

Educateur / éducatrice de jeunes enfants

Code Rome : K1202

Activité principale du poste

L’éducateur(trice) de jeunes enfants (EJE) est un "travailleur" social qualifié, chargé de l’éducation des enfants de 0 à 7 ans. Il(elle) exerce à la fois une action sociale, éducative, préventive et de formation. Dans tous les lieux d’accueil du jeune enfant, cette action prend en compte les réalités sociales qui constituent son environnement et implique un travail d’équipe.

Missions principales du poste

  • Accueillir les parents et les enfants
  • Organiser les activités d’éveil
  • Favoriser l’acquisition de l’autonomie et de la socialisation de l’enfant
  • Encadrer des groupes d’enfants
  • Animer et coordonner l’équipe
  • Contrôler les soins et l’hygiène de vie quotidienne des enfants
  • Assurer la gestion des ouvertures et fermetures de site
  • Assurer l’encadrement du travail de l’équipe éducative et mettre en pratique le projet pédagogique du lieu d’accueil de jeunes enfants
  • Accomplir certaines tâches administratives en lien avec son supérieur ou un membre du Bureau

Conditions de travail

75 % des EJE exercent dans les structures d’accueil de la petite enfance, les structures socio-éducatives, sanitaires ou de loisirs. Il s’agit essentiellement des crèches (collectives, familiales et parentales), des jardins d’enfants et des haltes-garderies.

L’EJE peut également intervenir auprès d’enfants malades, dans les hôpitaux, les maisons de cure ou de convalescence.

Il(elle) peut travailler également dans des établissements et des services spécialisés qui accueillent des enfants souffrant de handicaps ou rencontrant des difficultés sociales : services sociaux de la protection maternelle et infantile, foyers de l’enfance, maisons maternelles, centres d’action médico-sociale précoce, instituts médico-éducatifs, centres médico-psychologiques, centres de déficients sensoriels...

L’EJE collabore harmonieusement avec d’autres professionnel(le)s. Il(elle) fait partie d’une équipe pluridisciplinaire où interviennent directeur(trice) de crèche, auxiliaire de puériculture, éducateur(trice) spécialisé(e), psychologue et assistant(e) social(e).
Il/elle exerce sous la direction d’un(e) directeur(trice) mais peut être à la direction d’un organisme. Dans le cas où l’éducateur(trice) de jeunes enfants est directeur(trice) d’une structure petite enfance, Il(elle) doit avoir au moins 3 ans d’expérience et, au-delà de 30 enfants, un diplôme de niveau II.

Compétences

  • Capacités relationnelles
  • Rigueur
  • Connaissance des règles d’hygiène et de sécurité
  • Capacité à développer des partenariats
  • Capacité à élaborer, animer et évaluer un projet éducatif et pédagogique
  • Connaissances en psycho-pédagogique de l’enfant
  • Patience
  • Endurance
  • Sens des responsabilités
  • Disponibilité
  • Sens de l’observation

Diplômes

Le diplôme d’État d’éducateur(trice) de jeunes enfants (DEEJE) de niveau III est obligatoire pour exercer ce métier.

Evolution professionnelle

Après plusieurs années d’exercice, l’éducateur(trice) de jeunes enfants peut prendre la responsabilité d’une structure d’accueil de jeunes enfants. Il(elle) peut également occuper des fonctions d’encadrement d’équipe ou de formation de stagiaires. Son travail est alors plus administratif que pédagogique. Le DSTS permet de remplir ces fonctions.

Après quelques années d’exercice, Il(elle) peut assumer la direction d’une structure d’accueil (halte-garderie, crèche, jardin d’enfants, service éducatif...).

Les professionnel(le)s (le)s plusexpérimenté(e)s ont également accès à des formations complémentaires afin de se reconvertir. Il(elle) peut, par exemple, préparer le DE d’ingénierie sociale, le CAFDES ou encore le CAFERUIS.

 

Métiers proches :

> Directeur(trice) d'établissement d'accueil de jeunes enfants (EAJE)
Educateur(trice) spécialisé(e)
> Formateur(trice)