Home_CEP_conversion.jpg

Cuisinier / cuisinière

Code Rome G1602

Activité principale du poste

Le(la) cuisinier(ère) prépare les plats en cuisine. Il(elle) élabore les menus : Il(elle) gère les stocks, en fonction de la saison, et de la clientèle. Le cuisinier prévoit ses achats et passe les commandes. Il(elle) contrôle les livraisons à la réception des marchandises. Il(elle) applique les procédures d’hygiène et de sécurité alimentaire. Il peut travailler en restauration privée ou collective.

Missions principales du poste

  • Elaboration des menus
  • Prévision des achats, des commandes
  • Réception et contrôle des marchandises,  stockage en chambre froide ou réserve
  • Préparation des plats en cuisine
  • Approvisionnement des linéaires (entrées, desserts…)
  • Entretien de la salle, du matériel et des équipements de la cuisine
  • Respect des normes d’hygiène, de sécurités relatives à la manipulation des aliments à préparer, des différents équipements

Conditions de travail

Le(la) cuisinier(ère) travaille seul ou en équipe (brigade) sous la responsabilité d’un chef de cuisine. Il(elle) se lève tôt, et travaille le plus souvent debout, dans la chaleur sans réel contact avec la clientèle, sauf dans les très grands restaurants ou... dans les restaurants en libre-service. Il doit porter un vêtement de travail, pantalon, veste et toque. Le respect de règles d’hygiène très strictes est de rigueur.

C’est un métier qui demande de la résistance physique. Les rythmes de travail sont décalés par rapport aux habitudes de vie en général. L’activité est la plus forte quand les autres sont à table, en congés ou pour les fêtes. Le(la) cuisinier(ère) peut travailler dans différents types d’entreprises : restaurants (généralement de petite taille), restaurants de collectivité (écoles,  cantines),  centres et villages de vacances...

Dangers

  • Accidents du travail : chute de plain-pied en cas d’obstacle imprévu sur les trajets, chute de hauteur, plaies, contusions, entorses, fractures, brûlures sèches ou humides, coupure, projections oculaires, agression en cas de retour tardif au domicile
  • Maladies professionnelles : affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail ; lésions eczématiformes de mécanisme allergique, rhinite et asthmes professionnels
  • Autres : douleurs rachidiennes, douleurs des membres inférieurs (jambes lourdes), troubles du sommeil en rapport avec les horaires irréguliers, fatigue physique, perturbation de la vie privée, mycoses
  • Visite médicale à l’embauche, puis tous les deux ans ; visite préalable à l’affectation, puis tous les six mois en cas de travail de nuit

Compétences

  • Connaissance des différentes gammes de produits (de leur mode de conservation et de déstockage)
  • Connaissance en diététique
  • Respect des règles d’hygiène et de sécurité
  • Maîtrise des techniques de nettoyage
  • Capacité à travailler en équipe
  • Résistance à la fatigue physique et nerveuse
  • Sens de l’accueil
  • Bon relationnel
  • Capacité à travailler en équipe

Diplômes

  • CAP Cuisine
  • Bac Professionnel Cuisinier
  • Titre Professionnel Cuisinier 
  • MC5 Cuisinier en desserts de restaurant
  • MC5 Art de la cuisine allégée
  • Titre Professionnel Responsable de cuisine en restauration collective
  • Bac Techno Hôtellerie
  • CS Restauration collective

Ces diplômes se préparent à plein temps dans des lycées professionnels publics ou en écoles privées. La majorité des établissements proposent des formations en alternance avec un contrat de professionnalisation. Ils peuvent aussi se préparer en apprentissage. 

Evolution professionnelle

Avec de l’expérience, un(e) cuisinier(ère) peut devenir chef(fe) de cuisine ou directeur(trice) de la restauration. Il(elle) commande alors l’ensemble du personnel de cuisine d’un grand restaurant et gère son service en collaboration avec la direction.
L’évolution de carrière peut conduire exceptionnellement au poste de directeur(trice) général(e) d’une société de restauration, à la reprise ou à la création d’une entreprise de restauration.

 

Métiers proches :

> Chef(fe) de cuisine
> Agent(e) polyvalent de restauration
> Serveur(euse) ou barman(maid)