Home_CEP_conversion.jpg

Aide soignant(e)

Code Rome : J1501

Activité principale du poste

L’aide-soignant(e) contribue à la prise en charge d’une personne, participe à des soins répondant aux besoins d’entretien et de continuité de la vie des personnes en visant à compenser, partiellement ou totalement, une diminution de leur autonomie. Il/elle intervient dans le cadre des services de soins infirmiers à domicile (SSIAD) sous l’autorité d’un(e) infirmier(e).

Missions principales du poste

  • Assurer des soins d’hygiène et de confort
  • Participer à l’identification des besoins de la personne, suivre son évolution et en informer le/la coordinateur(trice) de services de soins.
  • Informer les personnes des soins courants dispensés et donner des informations courantes à l’entourage.
  • Participer à la prévention de la dépendance de la personne, la stimuler.
  • Situer son action au sein d’une équipe de travail pluridisciplinaire et transmettre ses observations.

Conditions de travail

L’aide soignant(e) travaille en autonomie. Il/elle exerce ses activités sous la responsabilité d’un(e) infirmier(e) et situe son action au sein d’une équipe de travail pluridisciplinaire.

Le métier d’aide-soignant(e) s’exerce au domicile d’un ou plusieurs particuliers. L’activité peut s’effectuer dans le cadre d’horaires décalés, le week-end et les jours fériés.

Compétences

  • Bonne communication orale et écrite
  • Respect des habitudes de vie
  • Respect des temps de travail
  • Respect de l’intimité de la personne aidée (obligation de discrétion)
  • Capacité à se déplacer pour se rendre aux domiciles des usagers
  • Compétences techniques en termes de soins d’hygiène, d’alimentation et de confort
  • Savoir identifier les besoins fondamentaux de la personne et apprécier son état de santé
  • Sens de l’observation
  • Sens du travail en équipe et de l’organisation
  • Compétences relationnelles

Diplômes

L’aide-soignant(e) est titulaire du diplôme d’État d’aidesoignant(e) (DEAS) qui atteste les compétences requises pour exercer le métier. Ce diplôme s’acquiert à l’issue d’une formation ou par validation des acquis de l’expérience (VAE).

Evolution professionnelle

L’aide-soignant(e) peut, après des formations complémentaires et l’obtention de diplômes correspondants, s’orienter vers les métiers suivants : aide médico-psychologique, auxiliaire de vie sociale, auxiliaire de puériculture, infirmier(e).

Métiers proches :
> Aide médico-psychologique
> Auxiliaire de vie sociale
> Auxiliaire de puériculture